L’enclavement de Kolda (Sénégal). La mobilité des vivents et des difunts

  • Marta Alonso Cabré Universitat de Barcelona (UB), Grup de Recerca sobre Exclusió i Control Socials (GRECS)
  • Ariadna Solé Arraràs Universitat de Barcelona (UB)Grup de Recerca sobre Exclusió i Control Socials (GRECS)
Paraules clau: mobilité, réseau routier, Kolda, Casamance, rapatriement, migration

Resum

La Casamance souffre d’un certain enclavementpar rapport au reste du Sénégal.Cet isolement est dû à son éloignement descentres économiques du pays, à une répartitiondiffuse et hétérogène de la populationsur son territoire, ainsi qu’à un réseauroutier insuffisant. Récemment, le gouvernementsénégalais a mis en place une séried’infrastructures pour désenclaver la zone,des changements qui devraient favoriser lamobilité de la population et qui pourraientaussi avoir des effets positifs sur le plan économiqueet politique. Nous analyseronscomment l’isolement de la Casamance etles récents changements affectent la mobilitéde la population et le rapatriement desdéfunts vers leur dernière demeure.

Publicades
2018-12-01