Approche ethnographique du collectif des nigériens réntres de Libye à Niamey: entre la réintégration et la ré émigration

  • Oriol Puig i Cepero Universitat de Barcelona
Paraules clau: Libye, Kadhafi, migrations transsahariennes, retour forcé

Resum

La guerre de 2011 en Libye a entraîné le retour forcé de milliers de migrantssud-sahariens, qui ont été persécutés et accusés comme complices de Kadhafi. Environ 300 000 citoyens nigériens sontrevenus au Niger en situation de vulnérabilité et travaillent aujourd’hui pour seré adapter à leur société d’origine. Une ethnographie focalisée dans la capitale du Niger, Niamey, essaie d’approfondir les conditions de vie d’un collectif qui tente d’assumer l’échec de leur projet migratoire et reformule leur nouveau rôle socialet familial en reconfigurant leur représentation collective dans un milieu communautaire urbain.

       
Publicades
2018-12-01